ROTTWEILLER, Ruth Rendell.

2848930241.jpg

La première fille avait une morsure dans le cou. Selon la police, les analyses ADN désignaient son fiancé. Qu’importe ! La presse à sensation s’était tout de suite emparée de l’histoire : elle avait baptisé le tueur le Rottweiler, et le surnom lui était resté. Le dernier corps est découvert tout près de la boutique d’antiquités d’Inez Ferry, dans le quartier de Marylebone, à Londres. Depuis la mort de son mari, Inez complète son modeste revenu en prenant des locataires au-dessus de la boutique. Les activités obsessionnelles et imprévisibles du Rottweiler propagent la suspicion au sein de cette petite communauté disparate : un maniaque, un assassin se cache parmi eux.

Mon avis : un bon polar, même si j’ai eu du mal à accrocher, mais par manque de temps je ne me suis pas « investie » dedans en temps, donc je lisais 2 pages et j’arrêtais, ce qui explique cela…  J’ai bien aimé l’intrigue, l’analyse de l’auteur sur le tueur, et la vie des personnages tout autour.

Je ne sais quel livre sera le suivant… Quoi que….?

0 Réponses à “ROTTWEILLER, Ruth Rendell.”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




MERCI POUR CETTE BELLE JOURNÉE |
coc0tte |
MA VIE O NATUREL |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | justemwandmydream
| Rempli de coquillette
| cannelleoranaise