• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 6 août 2008

Archive journalière du 6 août 2008

L’espoir.

L’espoir.

Espoir.

J’ai tapé dans GOOGLE IMAGE ce mot, « espoir », parce que je me suis dit, mais quand tout est si noir, c’est quoi l’espoir ?

Et pourquoi ces quelques mots ce soir ? Pour ma petite Delphine, que je viens de lire.

Dis, c’est quoi l’espoir…?

Ce soir, dans ma tête, l’espoir, ça serait ça :

espoir.gif

Peut-être que demain, l’espoir ce sera différent. Autre chose. Une autre pensée, une autre image…?

J’avais 12 ans et demi quand j’ai compris que la vie, c’était de la « merde ». Que cela n’était rien d’autre au final, que de la « merde », que les gens n’étaient là que pour te faire mal, te menacer, te polluer, te briser. Que rien ni personne ne pouvait plus t’aider, parce que t’aider, oui, mais à quoi ? Je me rappelle de ce noir, dans ma tête, autour de moi. Je n’avais pas envie de parler. A personne. Parler ça me fesait MAL. Je regardais mon père, qui m’appelait « le mur », et je me disais, à quoi bon. Parler de quoi, parler pourquoi, pour quoi, pour qui….? J’allais m’asseoir pour regarder passer le train, près de chez moi et je me disais, à 3, je saute. C’était BON de se dire ça, d’avoir ce POUVOIR là, le pouvoir de tout arrêter. L’espoir ça ne voulait rien dire. J’ai vu ma première psy, une sacrée conne. Elle me disait, « tu sais si tu ne me parles pas, on va rester des heures assises comme ça à se regarder… », avec son sourire idiot. Surtout que je ne la regardais même pas. Moi, je regardais le mur, et je n’étais plus là. J’avais envie de crever, parce que personne ne pouvait m’aimer, parce que j’avais cette douleur en moi, cette violence, aussi. Cette haine. Et ça me bouffait toute crue, ce tulmute de choses… J’ai vu ma seconde psy, un peu plus « costaud » celle là. Même si je ne parlais pas, pour elle je parlais quand même. A sa façon je pense qu’elle m’a aidé. Le reste du chemin, je l’ai fait seule. Et puis je me suis aidée des rencontres, au fil de ma vie.

Je n’ai jamais eu honte d’avoir envie de mourir. J’ai eu honte de plein de trucs, mais pas d’avoir envie de mourir. C’est facile, quand on va bien, de dire à quelqu’un qui ne va pas bien que le suicide, c’est la facilité, la lâcheté, toutes ces conneries que j’exècre. C’est TELLEMENT FACILE de juger, toujours.

Moi, j’ai arrêté de vouloir mourir le jour où elle m’a dit, « tu sais, je vais crever, j’ai un cancer ».

Elle est morte. Elle avait 20 ans.

Alors moi, ça m’a fait un électrochoc, je me suis dit que peut-être je m’écoutais trop. Moi. Que d’accord, j’avais mes blessures, et après…?

Le chemin est long. Après m’être dit ça, j’ai continué dans ma destruction, mais plus suicidaire, non. Juste ma boulimie, et moi. La bouffe.

Il m’a fallu du temps pour grandir, ne plus avoir d’angoisses, de cauchemars, ne plus flipper en regardant sous mon lit à chaque bruit.

Il m’a fallu du temps pour beaucoup de choses.

Et même si aujourd’hui, je ne suis pas « rangée » dans une vie, même si aujourd’hui je n’ai pas encore d’enfant, je suis en vie, et ça, ça n’a pas de prix. J’ai mes coups de blues comme tout le monde, et je suis d’autant plus persuadée que pour apprécier la beauté de la vie, il faut parfois oser la regarder dans ses sombres instants.

Il faut savoir se battre, il faut savoir lutter, il faut aussi savoir s’écouter et se donner le temps. Le temps de se donner le temps, le temps de prendre le temps.

Il faut savoir aussi se pardonner.

Il faut accepter hier et ses souffrances, subir aujourd’hui à défaut de le vivre parfois, pour garder espoir en demain.

Moi, je crois en toi, petite Delphine, même si parfois, TOUT te submerge, et TOUT c’est beaucoup, c’est parfois TROP.

Ma phrase fétiche, c’est que demain est un autre jour.

C’est beaucoup à croire, mais pour moi, ce n’est jamais trop.

Prends soin de toi, quand même, envers et contre tout, envers et contre toi. La vie est jolie, même si tu ne le crois pas. Crois moi quand je te le dis.

Lô.

 

Dans l’oeil de mon Apn, le 6 août…

En champsaur.
Album : En champsaur.

13 images
Voir l'album

Une jolie journée, même si décidément, je ne suis pas très branchée « barbecue », j’aime l’odeur mais rarement « le contenu » !

Pas très sage à l’apéro… Ensuite du melon… Côte de porc ou andouillette… Potatoes au ketchup… Et de la tarte aux pommes, MIAM !

 

Article express.

04865ellefrjulie04122571lo.jpg

J’ai mis le réveil, sinon je crois que je serai encore entrain de dormir…!!! C’est que c’est les vacances… Je ne vais pas tarder à aller prendre ma douche, le chauffeur a dit « départ à 10 heures pétantes ce matin » donc… Il faut que je sois à l’heure ! Vu ma nette tendance à traînasser le matin… Je préfère prendre de la marge.

J’ai cliqué à l’instant sur mon site que je regarde tous les mercredis matins : « pathé.fr » et j’ai vu 5 films à aller voir (presque un film par jour !) : La Momie, Braquage à l’anglaise, Dorothy, Les 3 petits cochons et Les dents de la nuit.

Je suis plongée dans le second livre de Yasmina Khadra, que je trouve encore plus « bouleversant » que le précédent. Je vais l’emmener avec moi aujourd’hui, si desfois on se pose dans un coin d’herbe, à l’ombre, je serai heureuse de grignoter quelques pages !

Sur ces quelques mots… Bonne journée !




MERCI POUR CETTE BELLE JOURNÉE |
coc0tte |
MA VIE O NATUREL |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | justemwandmydream
| Rempli de coquillette
| cannelleoranaise