• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 2 septembre 2008

Archive journalière du 2 sept 2008

En janvier 2008…

Pour la petite histoire, j’ai passé un concours. J’ai réussi l’écrit, alors je me suis mise à travailler comme une folle sur mon oral. J’ai passé mon oral, et j’ai « presque » réussi mon concours, puisque nommée sur liste complémentaire. Mercredi dernier, j’ai su que j’allais être appelée, de là mes questions. Et puis l’appel est arrivé ce jour. Je ne sais pas encore où je pars (mais aparemment soit je reste montagnarde et je grimpe un peu plus dans mes montagnes…. Soit je deviens Parisienne…), ni quand (là par contre, sûrement la semaine prochaine….), mais tout va se jouer demain je pense. Je pense et j’espère, aussi. Si je me sens apaisée ? Je ne sais pas. Je suis perdue, pas facile de gérer mes propres émotions et celles des autres. De ne pas savoir quel va être mon « demain ». J’ai encore plein de questions, mais des questions différentes. Je suis heureuse d’avoir réussi.

Plus que jamais, je me répète cette citation de Milan Kundera, que je fais mienne depuis quelques jours :   »La source de la peur est dans l’avenir, et qui est libéré de l’avenir n’a rien à craindre. »

Demain matin je retourne au travail. Juste la matinée, car je suis quand même un peu encore en vacances. Je suis un peu perdue dans tout cela, l’histoire de quelques jours.

Presque une semaine…

larmes1.jpg

Et tant de questions.

Et là, soudain, presque la délivrance.

Le coeur qui bat, le corps qui ne tient plus, qui cède, qui s’effondre presque. Les larmes qui surviennent, je reste une grande sensible, je ne sais pas évacuer mes peurs autrement que par des larmes, mes larmes, même silencieuses. Je ne suis pas gaie, parce que j’ai peur.

Parce que LA réponse arrive bientôt.

Z’avez dit « dodue » ?

806519.jpg Enchantée, moi c’est Madame DODUE ! Bon, déjà avant les vacances, je parlais KILOgrammes, en disant que j’avais repris du poids, pour moultes raisons, en résumé, le boulot (des moments pas faciles à vivre), pour mes révisions (où pour nourrir mon cerveau et mes neurones, j’ai ingurgité du chocolat, chocolat qui s’est chargé de nourrir mes capitons…!), et je crois que c’est tout….? Je ne sais même pas trop expliquer pourquoi par périodes, je fais des petites crises de boulimie (si j’étais honnête j’écrirai hyperphagie car le temps où je me goinfrais de camembert alors que je déteste ça est tout de même sacrément révolu…..), pourquoi je suis incapable de me contrôler sur mon alimentation, alors même que je vois le chiffre entre mes orteils connaitre une hausse vertigineuse et que cela m’angoisse encore plus, je ne veux pas redevenir GROSSE (mais impossible de faire quoi que ce soit pour y remédier, sur l’instant…). Avant de partir en vacances à la mer, me suis pesée, et je n’ai pas emmené ma balance avec moi en vacances, inutile de vous dire que cette décision là, j’y ai réfléchi un nombre incalculable de fois ! Mais je suis finalement partie sans ma balance. Au début j’étais fermement décidée à penser RéGIME. Ne pas faire TROP d’excès.

Et puis…. Apéro midi et soir au COCO-PUNCH. Des chips. Du chocolat. Des glaces. Des crêpes au sucre et à la chantilly. Quelques bonbons (mais pas trop). Je n’ai pas mangé comme une ogresse, mais je faisais quand même plaisir à voir… Sur la plage, j’ai quand même mis mon 2 pièces, en me disant que la Dodue elle se la pétait un peu au Sharpeï, quand même, mais j’ai assumé. J’ai même réussi à me ballader en robe et sans legging, donc à montrer au reste de la planète mes genoux (sur lesquels je nourris de vilains complexes….). Bref, je me suis sentie BIEN, pas stressée par un chiffre sur la balance (même si parfois, souffle d’angoisse quand tu réalises combien un short te serre, tu te dis, OH ! Il a rétréci au lavage celui là ! Mais quelle mauvaise foi…. Ce n’est pas le short la cause du rétrécissement, cela vient plutôt de ce qui le remplit mais tu préfères zapper l’idée….). Je suis rentrée un peu angoissée par la pesée du dimanche matin, qui finalement a dit +2 tout rond et j’ai assumé, sans souci. Depuis, j’ai « mis ma balance en pension » chez ma Maman (merci Maman de la garder, tu verras, elle est sage !), parce que je suis INCAPABLE (à 33 ans c’est effrayant, quand même….), quand je régime, de ne pas me peser plusieurs fois par jour (et au minimum après chaque repas….) et ça me stresse, je fais des estimations de la veille au lendemain sur ma perte de poids et si je perds moins que mon estimation, c’est le drame, enfin voilà, je fais une psychose sur ma balance, donc, PLUS DE BALANCE chez moi pendant que je régime, c’est difficile je ne vais pas dire le contraire, mais je le vis mieux ainsi ! Aux grands maux, les grands remèdes, comme on dit !

Voilà pour les derniers news de la régimeuse délurée que je suis….!

Dressing du 2 septembre.

313549.jpg 

J’ai la migraine, ce matin. Une petite migraine ophtalmique, qui dérange plus qu’elle ne me fait souffrir, au point de me réveiller, tout de même, mais c’est de ma faute, hier soir j’avais déjà mal, je me suis dit que j’allais dormir, je le sais pourtant que jamais le sommeil ne m’ôte une migraine, mais je suis une optimiste dans l’âme, il faut toujours que je renouvelle l’expérience…. Donc ce matin, j’ai mal mais j’assume. Je ne suis même pas grognon ! De toute façon si je grogne, ce matin il n’y aurait bien que Môssieur Chat pour avoir à me supporter ! Alors dès le réveil, c’est comprimé anti-douleur et lunettes de vue sur le nez ! En parlant de lunettes de vue, je n’ai toujours pas fait refaire les miennes, ma vue n’a pas changé mais en fashion victim’ qui se respecte, je change de monture de lunettes chaque année ! C’est que je me lasse vite !

Hier, journée tranquille… J’ai traîné le matin, le midi aussi (et avec tout ça, c’est quand que je range mon dressing ?), je suis allée mettre de l’essence dans Dame Clio et ensuite, au ciné. Mmmmmmmmmmmm, cela sentait BON le pop-corn, ça donnait même sacrément envie, mais depuis hier justement, la Dodue (moi, donc…) est au régime. Tiens, je ferai ensuite un petit article en apparté sur le sujet ! Donc, pas de pop-corn (mais je ne vous cache pas combien ce fut difficile !). En sortant du ciné, je voulais aller faire des courses (parce que si moi je suis au régime, le frigo, lui, crie sacrément famine !), et puis une flemme monstrueuse s’est emparée de moi et je suis juste passée au primeur acheter quelques légumes et des Mi (soupes asiatiques dont je raffooolllleeee). D’ailleurs, une vieille dame m’a parlé un temps fou des Mi, elle voulait savoir si c’était bon etc, mais hier (enfin, pas juste hier mais ces derniers temps !), je suis loin d’être sociable, je n’ai pas envie de parler. Du coup j’ai quand même fait un effort, mais n’y tenant plus, je lui ai dit, pour couper court, que j’étais attendue, je sais ce n’est pas bien, respecte ton prochain…. Mais j’ai mes raisons, en ce moment !

De retour chez moi, mon p’tit neveu de 4 ans est venu passer du temps avec moi (et piquer quelques bonbons, je suis volontaire et je n’en ai pas pris un, mais toutes ces tentations, là…..!). J’ai navigué sur le net, avec mes questions toujours sans réponse, à quand la délivrance….? Et puis je suis partie avec ma p’tite Môman au ciné, séance de 22H. Il y avait une mygale sur mon rétro, j’ai dû m’arrêter tellement j’étais angoissée de voir cette chose énorme venir vers ma fenêtre fermée, encore merci Maman pour être sortie de la voiture et m’avoir sauvé de cette horrible bête !!!

De retour chez moi, j’ai bouquiné un peu… Et au dodo, vers 1 heure j’ai trouvé le sommeil, ouf. Pas facile en ce moment de le trouver sereinement, le sommeil, il joue à cache-cache avec moi, le coquin !

Au programme d’aujourd’hui, L’HORREUR. J’ai dentiste à 17H15, j’ai pris mal à une dent sur la côte, et pas question d’aller consulter un dentiste autre que le mien. A force de m’enfiler un miroir dans la bouche (je suis une acharnée quand il s’agit de mes quenottes !!!) j’ai fini par repérer une petite tache noire sur la dent qui me fait souffrir…. J’ai le trouillomètre à zéro. Mais bon, c’est comme ça…. Alors vivement ce soir… Juste avant le dentiste, même si je suis encore en vacances, je passerai au boulot, dire bonjour aux copines et accessoirement rendre le téléphone avec lequel j’ai fait la permanence en août… Et voilà, une autre journée de vacances qui s’achèvera.

Je suis bavarde ce matin !

Leur morale… Et la nôtre.

18957684w434hq80.jpg

Synopsis : On peut être un couple de bons Français, toujours amoureux, parents modèles, travailleurs et économes jusqu’à la manie et écouler au noir dans le sous-sol de sa villa de Béziers hyper sécurisée, des godasses de son ancien magasin et des produits  » satisfaits ou remboursés  » qu’on détourne dans tous les supermarchés de la région. A chacun sa morale ! On peut être des voisins affectueux qui bichonnent la vieille voisine qui vous fait miroiter son petit héritage et l’empoisonner pour deux euros cinquante en lui fourguant bêtement une paella royale, pas très fraîche. A chacun sa morale ! Mais quand tombe du ciel un héritier de la voisine qui vient s’installer dans sa maison et qu’il est arabe !! Alors là, tous les coups sont permis, car c’est bien connu, il y a les honnêtes gens et les autres… Mais où est la morale dans tout cela ? Pas toujours où l’on croit…

Mon avis : Une petite comédie corrosive à souhait, avec des stéréotypes en pagaille et une exagération à peine prononcée de certains comportements de voisin(s) de pallier… Excellent ! Dussolier est époustouflant dans son rôle de « vieux con ».




MERCI POUR CETTE BELLE JOURNÉE |
coc0tte |
MA VIE O NATUREL |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | justemwandmydream
| Rempli de coquillette
| cannelleoranaise