J’suis pô bien réveillée…

307509.jpg

Je suis attendue pour 10H… J’veux dormiiiiirrrrrrrrr.

Oh quelle horreur !

5543622077583tpeurdutempsquipasseh180819l.jpg

J’suis insomniaque ?

C’est grave, Doc’ ? D’un autre côté, je ne dérange personne, je ne dors pas, j’écris, j’écoute ma musique, je me dis que demain je vais avoir un mal fou à extirper mon corps de mon lit, mais tant pis, je ne dors pas, c’est comme ça, je ne sais pas pourquoi, je n’ai même pas abusé du café ?

Alors j’écris.

Que pourrais-je écrire…

Je pourrais lire. Oui, j’ai commencé « Les Sirènes de Badgad », je suis accroc. J’aime cet auteur, il me bouleverse, je ne cesse de me répéter, que je suis née ici mais que cela aurait pu être ailleurs… Ailleurs, voilée. Par exemple. Cela fait réfléchir, quand même. Vu que j’aime me poser tout un tas de questions existentielles… C’est parfait !

J’écoute la musique, je danse dans ma tête. Quand j’étais ado, c’était ma grande spécialité, c’était l’époque du walkman, je passais des heures avec ce truc sur la tête, à m’isoler de tout, de tous, et je dansais. Je tourbillonnais dans mes rêves, et ça me fesait tellement de bien de m’échapper ainsi. Parfois ça me reprends, comme cette nuit où j’ai les yeux comme des billes, j’écoute la musique, et je m’évade ailleurs…

Tiens, je baille…. Allez, je retourne essayer de dormir.

A demain les ch’tites Poulettes de la nuit….!

Sortez vos parapluies !

mediumcallipygesousparapluie22.jpg

Mince, flûte, il pleut….!

Bon, si l’on positive, la pelouse va être contente. Mais si l’on ne positive pas, pour un p’tit moment sur le transat, cet après-midi, c’est compromis, la piscine avec les Loulous aussi, grumpf…! Va falloir se débrouiller autrement… Je suis une vieille animatrice de colos, cela ne devrait pas poser de soucis ? Quoi que. Une vieille animatrice à la retraite. Ce matin, je me dis qu’avant à la même époque, durant mes vacances, j’étais directrice de colo. Cela fait 2/3 ans que j’ai « raccroché ».  Et ce matin, je me dis aussi que je n’ai pas un regret, après 15 ans à « animer ». C’est drôle desfois, tout ce que l’on se raconte, un matin, comme ça. Maintenant les vacances, j’adore. Avant je n’aimais pas trop, j’avais peur de « l’ennui ». Maintenant, je prends un livre, et je n’ai plus peur de l’ennui. Je fais plein de choses, et jamais je ne m’ennuie. Je vieillis, mais je ne m’ennuie pas. Je n’ai même plus peur de m’ennuyer, puisque je ne m’ennuie jamais.

Gulu ? Non mais vraiment, Yasmina Kahdra, j’adore. Son livre « me bouleverse ». Je suis née ici, mais si j’étais née ailleurs ? Dans ces vies qu’il décrit….?

La pluie s’arrête et il faut que je me bouge un peu le popotin, moi !

A plus tard ! Je repasse, bien sûr, dès que ma trépidante vie de vacancière me le permettra !

Dressing du jeudi 7 août.

capture122.jpg

Photo prise hier, elle est dans l’album, mais je l’aime tellement que je ne résiste pas au plaisir de la remettre ici aujourd’hui….!

Déjà que d’ordinaire je suis tête en l’air pour me rappeler de la date du jour, là il a fallu que je zieute mon téléphone pour écrire « 7 août ». C’est aussi ça les vacances, on zappe tout. Suis encore fatiguée, je crois que je n’ai pas pris le rythme « vacances », pourtant aujourd’hui cela fait déjà une semaine de vacances, waooohhh que ça passe viiiitte.

Ce matin j’ai ouvert un oeil sur le chant du coq, il était un peu chiant d’ailleurs ce matin avec son Cocoricooooo à rallonge, l’énergumène, et le bonheur de ce matin, prendre mon café au lit avec mon bouquin, j’adore….!

Hier soir, mon p’tit Em est resté avec moi jusqu’à 22H, à papoter et jouer, on a picoré les derniers Maltesers aussi et il est parti en me disant « tu n’oublieras pas d’en racheter, Tatie, parce qu’il n’y en a plus ! ». Promis ! Même si les courses, je n’ai pas envie d’y aller…. Je n’aime pas trop ça, sauf quand c’est du shopping, là forcément ce n’est pas pareil ! Le shopping, c’est une grande passion, hé hé.

Au programme d’aujourd’hui, ce midi j’emmène mes 3 neveux déjeuner au Mac Do, mon p’tit Em m’a demandé s’ils pourraient jouer dans « le jeu », cet espace coloré où les enfants hurlent (youpi), j’ai répondu oui, mais je prendrais un livre. Pour faire passer le temps.

Dans l’après-midi, il faut que je passe au boulot, demain ma permanence commence, il faut que j’active le système et je ne compte pas me lever de bonne heure demain pour cela….! J’ai aussi envie d’aller au ciné, mais quand…? Demain soir déjà, je vais voir DOROTHY…. C’est dur, la vie de vacancière !

C’est aussi aujourd’hui, l’Adieu à la petite C, 29 ans, qui n’en pouvait juste plus de la vie, de SA vie. Les mots sont inutiles. Seul le silence peuplé de larmes est roi.

L’espoir.

L’espoir.

Espoir.

J’ai tapé dans GOOGLE IMAGE ce mot, « espoir », parce que je me suis dit, mais quand tout est si noir, c’est quoi l’espoir ?

Et pourquoi ces quelques mots ce soir ? Pour ma petite Delphine, que je viens de lire.

Dis, c’est quoi l’espoir…?

Ce soir, dans ma tête, l’espoir, ça serait ça :

espoir.gif

Peut-être que demain, l’espoir ce sera différent. Autre chose. Une autre pensée, une autre image…?

J’avais 12 ans et demi quand j’ai compris que la vie, c’était de la « merde ». Que cela n’était rien d’autre au final, que de la « merde », que les gens n’étaient là que pour te faire mal, te menacer, te polluer, te briser. Que rien ni personne ne pouvait plus t’aider, parce que t’aider, oui, mais à quoi ? Je me rappelle de ce noir, dans ma tête, autour de moi. Je n’avais pas envie de parler. A personne. Parler ça me fesait MAL. Je regardais mon père, qui m’appelait « le mur », et je me disais, à quoi bon. Parler de quoi, parler pourquoi, pour quoi, pour qui….? J’allais m’asseoir pour regarder passer le train, près de chez moi et je me disais, à 3, je saute. C’était BON de se dire ça, d’avoir ce POUVOIR là, le pouvoir de tout arrêter. L’espoir ça ne voulait rien dire. J’ai vu ma première psy, une sacrée conne. Elle me disait, « tu sais si tu ne me parles pas, on va rester des heures assises comme ça à se regarder… », avec son sourire idiot. Surtout que je ne la regardais même pas. Moi, je regardais le mur, et je n’étais plus là. J’avais envie de crever, parce que personne ne pouvait m’aimer, parce que j’avais cette douleur en moi, cette violence, aussi. Cette haine. Et ça me bouffait toute crue, ce tulmute de choses… J’ai vu ma seconde psy, un peu plus « costaud » celle là. Même si je ne parlais pas, pour elle je parlais quand même. A sa façon je pense qu’elle m’a aidé. Le reste du chemin, je l’ai fait seule. Et puis je me suis aidée des rencontres, au fil de ma vie.

Je n’ai jamais eu honte d’avoir envie de mourir. J’ai eu honte de plein de trucs, mais pas d’avoir envie de mourir. C’est facile, quand on va bien, de dire à quelqu’un qui ne va pas bien que le suicide, c’est la facilité, la lâcheté, toutes ces conneries que j’exècre. C’est TELLEMENT FACILE de juger, toujours.

Moi, j’ai arrêté de vouloir mourir le jour où elle m’a dit, « tu sais, je vais crever, j’ai un cancer ».

Elle est morte. Elle avait 20 ans.

Alors moi, ça m’a fait un électrochoc, je me suis dit que peut-être je m’écoutais trop. Moi. Que d’accord, j’avais mes blessures, et après…?

Le chemin est long. Après m’être dit ça, j’ai continué dans ma destruction, mais plus suicidaire, non. Juste ma boulimie, et moi. La bouffe.

Il m’a fallu du temps pour grandir, ne plus avoir d’angoisses, de cauchemars, ne plus flipper en regardant sous mon lit à chaque bruit.

Il m’a fallu du temps pour beaucoup de choses.

Et même si aujourd’hui, je ne suis pas « rangée » dans une vie, même si aujourd’hui je n’ai pas encore d’enfant, je suis en vie, et ça, ça n’a pas de prix. J’ai mes coups de blues comme tout le monde, et je suis d’autant plus persuadée que pour apprécier la beauté de la vie, il faut parfois oser la regarder dans ses sombres instants.

Il faut savoir se battre, il faut savoir lutter, il faut aussi savoir s’écouter et se donner le temps. Le temps de se donner le temps, le temps de prendre le temps.

Il faut savoir aussi se pardonner.

Il faut accepter hier et ses souffrances, subir aujourd’hui à défaut de le vivre parfois, pour garder espoir en demain.

Moi, je crois en toi, petite Delphine, même si parfois, TOUT te submerge, et TOUT c’est beaucoup, c’est parfois TROP.

Ma phrase fétiche, c’est que demain est un autre jour.

C’est beaucoup à croire, mais pour moi, ce n’est jamais trop.

Prends soin de toi, quand même, envers et contre tout, envers et contre toi. La vie est jolie, même si tu ne le crois pas. Crois moi quand je te le dis.

Lô.

 

Dans l’oeil de mon Apn, le 6 août…

En champsaur.
Album : En champsaur.

13 images
Voir l'album

Une jolie journée, même si décidément, je ne suis pas très branchée « barbecue », j’aime l’odeur mais rarement « le contenu » !

Pas très sage à l’apéro… Ensuite du melon… Côte de porc ou andouillette… Potatoes au ketchup… Et de la tarte aux pommes, MIAM !

 

Article express.

04865ellefrjulie04122571lo.jpg

J’ai mis le réveil, sinon je crois que je serai encore entrain de dormir…!!! C’est que c’est les vacances… Je ne vais pas tarder à aller prendre ma douche, le chauffeur a dit « départ à 10 heures pétantes ce matin » donc… Il faut que je sois à l’heure ! Vu ma nette tendance à traînasser le matin… Je préfère prendre de la marge.

J’ai cliqué à l’instant sur mon site que je regarde tous les mercredis matins : « pathé.fr » et j’ai vu 5 films à aller voir (presque un film par jour !) : La Momie, Braquage à l’anglaise, Dorothy, Les 3 petits cochons et Les dents de la nuit.

Je suis plongée dans le second livre de Yasmina Khadra, que je trouve encore plus « bouleversant » que le précédent. Je vais l’emmener avec moi aujourd’hui, si desfois on se pose dans un coin d’herbe, à l’ombre, je serai heureuse de grignoter quelques pages !

Sur ces quelques mots… Bonne journée !

Le 21 août c’est l’anniversaire de…

capture021.jpg

Louise.

Même si je ne suis pas là, je penserai très fort à toi ce jour là ma Cocotte ! (Oui, c’est ma grande copine, même si elle a 50 ans !).

Cama, Cama et Cama et bis répétita…!

capture012.jpg

Je rentre du ciné. Enfin je suis rentrée vers 20H, et puis je me suis fait offrir le café et une Chartreuse verte emoticone, et me voilà !

J’aime bien cette p’tite robe, aussi. Avec un legging et des bottes, cet automne ? Je m’y vois déjààààààà. Faut vraiment que j’aille à Cama…. Et que je range mon dressing, aussi, mais ça c’est habituel.

Après « Les hirondelles de Kaboul », j’ai commencé à lire « L’attentat » (suite logique de la trilogie), je suis déjà « accroc ». Merci ma Gulu pour tes conseils emoticone !

Demain je pars à 10H, donc peut-être que je n’écrirai pas, selon l’heure à laquelle je me lève (enfin, l’heure à laquelle je réussis à me lever….), peut-être que j’écrirai, je ne sais pas. C’est à voir ! Aujourd’hui j’avais une super flemme…. Me suis allongée sans dormir en début d’après-midi mais parfois, mon traitement quotidien me donne la nausée et c’était le cas, et je déteste ça, ça me donne presque envie de pleurer la nausée, parce que j’ai la phobie de ça, de vomir. Désolée pour les détails glauques… emoticone J’ai dû me motiver plus que sérieusement pour aller au ciné, je crois que sinon je serais restée avachie sur mon lit…. Je n’ai pas regretté. Du coup j’ai mangé un peu n’importe comment aujourd’hui mais ce soir je me sens mieux, les nausées sont passées et c’est l’essentiel…. Et puis il faut que j’arrête de me prendre la tête avec cette foutue balance, plus facile à écrire qu’à faire…. Mais je ne perds pas espoir !

 

THE X-FILES REGENERATION.

18948996w434hq80.jpg

En plein milieu de la nuit, une employée du FBI est enlevée chez elle… Guidés par un ancien prêtre pédophile aux étranges visions, les agents Whitney et Drummy enquêtent. Très vite, leur investigation s’enlise : les indices sont minces et le temps presse. L’agence gouvernementale décide alors de refaire appel à Mulder et Scully. Leur expérience sur ce genre d’affaires sensibles pourrait s’avérer capitale. Mais des années ont passé depuis la fermeture du service des affaires non-résolues. Scully est redevenue médecin et Mulder, en disgrâce auprès du FBI, est introuvable…

Mon avis : un excellent opus de X-FILES, sans réellement trop de surnaturel, juste à peine et c’est parfait, une enquête bien menée, à la frontière là aussi du « surnaturel » (tout du moins, de ce que l’être humain ne contrôle pas encore…. mais explore ?), bref, un film très bien, personnellement, j’ai bien aimé. Je suis toujours sous le charme de Mulder… Même s’il n’est plus vraiment le Mulder que je connais, depuis que j’ai regardé Californication !

 

1...7891011...23



MERCI POUR CETTE BELLE JOURNÉE |
coc0tte |
MA VIE O NATUREL |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | justemwandmydream
| Rempli de coquillette
| cannelleoranaise